La lune Ijiraq

Ijiraq est une lune de Saturne, membre du groupe Inuit. Ce groupe se distingue des lunes dont l'orbite prograde avec une inclinaison variant entre 40 et 50 degrés par rapport au plan de l'équateur de Saturne et avec une excentricité allant de 0,15 à 0,48.

Comme les autres lunes irrégulières de Saturne, on pense que Ijiraq est un objet qui a été capturé par la gravité de Saturne, plutôt que s'être accrétée à partir du disque poussiéreux qui entourait la planète nouvellement formée, comme on pense que les lunes régulières l'ont fait.

Les similitudes entre les orbites du groupe Inuit suggèrent une origine commune : il pourrait s'agir de fragments d'un seul objet qui se serait brisé lors d'une collision. Les autres membres de ce groupe sont Kiviuq, Paaliaq, Siarnaq et Tarqeq.

Les observations de T. Grav et J. Bauer à l'aide de télescopes sur le Mauna Kea à Hawaï ont montré qu'Ijiraq est plus rouge que Kiviuq, Siarnaq et Paaliaq et qu'il ne présente pas la caractéristique que ces autres lunes affichent à la longueur d'onde rouge profond de 0,7 micromètres.

Ijiraq a été découvert le 23 septembre 2000 par Brett J. Gladman, John J. Kavelaars, Jean-Marc Petit, Hans Scholl, Matthew J. Holman, Brian G. Marsden, Phillip D. Nicholson et Joseph A. Burns à l'aide du réflecteur Canada-France-Hawaii de 3,6 m sur le Mauna Kea (Hawaï) avec une optique adaptative.


Sources

Sur le même sujet