Spirit embourbé dans la poussière martienne

13-05-2009 Philippe VOLVERT

Le rover martien Spirit en délicate position. Lors des récentes tentatives de roulage, les roues se sont embourbées dans la poussière martienne jusqu'à mi-hauteur.

L'équipe d'ingénieurs et scientifiques ont suspendu temporairement toute manoeuvre de déplacement en attendant de réaliser des tests dans un laboratoire au JPL afin de déterminer ce qui peut être fait pour extraire le rover de la zone sablonneuse.

Selon John Callas, le directeur du projet Mars Exploration Rover, Spirit est dans une situation très difficile. Il faudra peut-être plusieurs semaines avant que le rover ne puisse se déplacer à nouveau. En attendant, les instruments scientifiques seront utilisés afin de déterminer les propriétés physiques du sol.

Plus de cinq ans après leur atterrissage, les rovers Spirit et Opportunity fonctionnent toujours alors qu'ils n'avaient qu'une durée de vie opérationnelle de 3 mois seulement.

Spirit s'était déplacé depuis 2 mois dans le sens contraire des aiguilles d'une montre autour de ce que l'on appelle "Home Plate". Le rover avait progressé de 122 mètres sur la route avant d'atteindre sa position actuelle.

A l'origine constitué de 6 roues, le rover ne fonctionne plus que sur 5. La 6ème, celle à l'avant droit, est bloquée depuis 3 ans, ce qui pourrait entraver une reprise rapide du parcours en direction des monts Von Braun et Goddard. Mais il n'y a pas que de mauvaises nouvelles.

Trois fois ce dernier mois, le vent a soufflé assez fort pour que la poussière accumulée sur les panneaux solaires soit en partie évacuée. La production d'électricité est à un bon niveau, ce qui augmentera les chances pour extraire les roues du rover du sable. Puis enfin, les problèmes informatiques, qui ont provoqué des rebootages intempestifs de l'ordinateur de bord courant du mois de mars, ont été résolus et il n'y a plus eu d'incident depuis 3 semaines.

Sources

Sur le même sujet