Spirit devient une plate-forme de recherche immobile

26-01-2010 Philippe VOLVERT

Après six années d'une exploration sans précédent de la Planète Route, le rover martien Spirit a cessé d'être un robot mobile. La NASA a décidé d'en faire une plate-forme scientifique immobile après plusieurs mois durant lesquels, les responsables de la mission ont tenté en vain de dégager Spirit d'une dune dans laquelle il s'est embourbé.

La première tâche de Spirit dans les prochaines semaines sera de se mettre en position pour mieux se protéger contre l'hiver martien qui arrive à grand pas dans la région. Si Spirit survit, il continuera à conduire ses recherches scientifiques là où il se trouve désormais. La mission du rover pourrait durer de quelques mois à quelques années.

Il y a 10 mois, alors qu'il se dirigeait vers le plateau baptisé Home Plate, Spirit s'est enlisé dans une dune de sable. L'équipe en charge de la mission s'est alors impliquée dans le sauvetage du rover. Des clichés des roues ont permis de reconstituer à Pasadena en Californie, les conditions exactes dans lesquelles se trouve le rover à l'aide d'une réplique. Le travail, déjà compliqué par la panne d'une première roue il y a 4 ans, s'est complexifié avec la panne d'une seconde roue en novembre dernier.

Les dernières manoeuvres pour extirper Spirit de ce mauvais pas semblaient encourageantes. Cependant avec l'arrivée de l'hiver, attendue pour le mois de mai, la NASA a été contrainte d'abandonner toute nouvelle tentative au profit d'une nouvelle stratégie pour préserver au mieux le rover. L'automne déjà bien avancé, la luminosité se fait de moins en moins forte et la production d'électricité par les panneaux solaires s'amenuise de jour en jour. A la mi-février, l'énergie ne sera plus suffisante pour actionner les roues encore en état de fonctionner. La NASA va profiter des prochains jours pour améliorer l'inclinaison du rover afin qu'il puisse avoir ses panneaux solaires le plus longtemps possible exposés au Soleil. Pour se faire, il faut soulever l'arrière du rover ou le côté gauche. Cette manoeuvre s'avère vitale car Spirit a besoin d'un minimum d'énergie pour faire fonctionner les réchauffeurs. Si la manoeuvre devait échouer, il y a de forte probabilité pour que Spirit ne puisse survivre à l'hiver particulièrement rigoureux sur la Planète Rouge.

Sources

Sur le même sujet