Solar Orbiter - Une mission unique pour étudier le Soleil

10-02-2020 Philippe VOLVERT

C'est parti pour Solar Orbiter, la mission européenne dédiée à l'étude du Soleil et à laquelle la NASA participe activement. La sonde a pris son envol depuis la base de Cape Canaveral à bord d'une fusée Atlas V avec pour objectif de se rapprocher au plus près de notre étoile pour en étudier certains aspects.

Solar Orbiter débute un voyage qui l'amènera à s'approcher à seulement 42 millions de kilomètres du Soleil en mars 2022. Le périple de deux années ne sera pas de tout repos. La sonde suivra une série d'orbites complexes comportant plusieurs assistances gravitationnelles, avec Vénus comme point pivot. La planète sera utilisée pour modifier ou incliner l'orbite de la sonde à chacun de ses passages. Cela signifie que chaque fois que Solar Orbiter s'approchera du Soleil, elle l'observera sous une perspective différente.

Solar Orbiter suivra une orbite elliptique d'une période de 180 jours qui l'amènera à passer au plus près du Soleil tous les six mois. A terme, l'inclinaison orbitale devrait atteindre 24° ce qui permettra d'imager pour la première fois les régions les plus proches des pôles du Soleil.

La mission Solar Orbiter

Solar Orbiter travaillera en tandem avec la mission Parker Solar Probe de la NASA lancée en 2018. La sonde européenne est équipée de 10 instruments conçus pour étudier le Soleil, son atmosphère extérieure, son champ magnétique et la manière dont il est généré. Ses télescopes à haute résolution seront en mesure de fournir des images détaillées des régions proches des pôles du Soleil pour les comparer avec les mesures prises dans son environnement direct.

Le package scientifique de 209 kg comprend un détecteur à particules énergétiques solaires, un magnétomètre pour mesurer le champ magnétique autour de la sonde, un analyseur d'ondes radio et de plasma pour mesurer la variation des champs magnétique et électrique, un analyseur de vent solaire, un imageur travaillant dans l'extrême ultraviolet qui produira des images de la chromosphère solaire, de la zone de transition et de la couronne, un coronographe qui fournira des images en ultraviolet et lumière visible de la couronne solaire, un imageur polarimètre qui fournira des mesures en haute résolution du champ magnétique, un imageur qui prendra des images du vent solaire, un spectro-imageur fonctionnant dans l'ultraviolet extrême qui étudiera les propriétés de la zone de transition solaire et de la couronne, un détecteur qui analysera les émissions de rayons X solaires.

La mission scientifique nominale de Solar Orbiter devrait durer quatre années mais pourrait être prolongée au-delà si l'état de la sonde et des instruments le permettent.

La NASA est partie prenante dans la mission européenne en fournissant deux des dix instruments embarqués sur Solar Orbiter.

Sur le même sujet