La Chine expédie un rover sur la Lune

01-12-2013 Philippe VOLVERT

La Chine a lancé la sonde lunaire Chang'e 3 depuis le centre spatial de Xichang. La fusée Chang-Zheng 3B a décollé du pas de tir LC-2 à 17 heures 30 TU propulsant l'engin à la vitesse de 10,87 km/h en direction de la Lune. Lune qu'elle devrait atteindre le 06 décembre prochain pour une mission d'un an environ.

Chang'e 3 est la troisième mission chinoise d'exploration lunaire qui vise à expédier un équipage sur notre satellite naturel à l'horizon 2030. Contrairement aux missions Chang'e 1 et 2 qui ont accompli leur mission en orbite lunaire, Chang'e 3 vise un atterrissage dans la région de Sinus Iridum, vaste plaine de basalte. Après un voyage de 5 jours, la sonde se séparera de son module de service et se placera sur une orbite lunaire circulaire à 100 km d'altitude. Elle freinera ensuite pour permettre de descendre le périgée à 15 km d'altitude. Ce n'est qu'à partir de ce moment là que la sonde entamera la phase de descente. Elle photographiera la surface lunaire afin de détecter d'éventuels obstacles avant d'abaisser à nouveau son périgée. Elle se positionnera ensuite à la verticale du site choisi avant de se poser en douceur.

Une fois à la surface, Chang'e 3 déploiera ses panneaux solaires et une rampe pour permettre de descendre le rover baptisé Yutu (Le lapin de jade) sur la poussière lunaire. Ce dernier aura 90 jours lunaires pour explorer les 3 km² environnant à l'aide de sa caméra panoramique, son bras articulé équipé d'un spectromètre pour l'analyse des roches, d'un spectromètre infrarouge et d'un radar. A l'aide d'une caméra de navigation, le rover devrait parcourir une distance de 10 km en évitant les obstacles à l'instar de ce qui se fait déjà sur Mars avec Curiosity et Opportunity. Quant à l'atterrisseur, il ne restera pas inactif. Equipé d'un télescope ultraviolet, d'une caméra fonctionnant dans l'ultraviolet infrarouge, il étudiera la magnétosphère terrestre et procédera à des observations astronomiques. Avec ses caméras panoramiques, il sera possible de suivre en direct les péripéties de Yutu sur la surface lunaire.

La Chine ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. Elle programme d'autres missions d'exploration lunaires. Chang'e 4 qui devrait partir en 2014 sera une copie améliorée de Chang'e 3. Quant à Chang'e 5, elle sera la première mission destinée à collecter des échantillons de roches et à les ramener sur Terre depuis 40 ans. Lancement programmé pour 2017.

Sources

Sur le même sujet