La Chine à l'assaut de la Lune

24-10-2007 Philippe VOLVERT

C'est au sommet d'une fusée Chang-Zheng 3A que la sonde chinoise Chang'e 1 a pris la route en direction de la Lune. Chang'e est la première mission d'exploration du système solaire réalisée par l'Empire du Milieu et fait suite au lancement de la sonde japonaise Kaguya le mois dernier et qui est arrivée à poste début octobre. La sonde établira une cartographie détaillée de la surface lunaire afin de réaliser des images en trois dimensions. Elle permettra entre autre d'analyser la distribution minéralogique, mesurer la densité du sol ainsi qu'explorer l'environnement lunaire.

C'est en janvier 2004 que les autorités chinoises ont lancé le projet d'exploration lunaire avec comme point d'orgue 2020 et l'arrivée des premiers taïkonautes. Mais avant, trois étapes importantes devront être franchies. La première consiste à une étude de notre proche voisine à l'aide d'un orbiteur. Cet objectif est atteint avec Chang'e 1. En 2012, la Chine espère faire atterrir une sonde pour une étude plus détaillée de la surface lunaire. Cinq ans plus tard, la Chine enverra une sonde destinée à collecter des échantillons de roches et à les ramener sur Terre. Une fois cette étape franchie, la Chine pourra envisager sereinement des missions habitées en direction de la Lune, en concurrence avec le programme Constellation de la NASA qui vise également l'horizon 2020 pour un retour de ses astronautes sur la surface poussiéreuse de notre lune.

Sources

Sur le même sujet