Des volcans actifs sur Vénus

22-06-2015 Philippe VOLVERT

Dans une étude publiée dans le Geophysical Research Letters, des scientifiques allemands affirment que la sonde européenne Venus-Express aurait déniché une activité volcanique à la surface de la planète Vénus. Ils se basent sur les données collectées par l'instrument VRM (Venus Monitoring Camera) qui mesure en infrarouge la température de Vénus. Dans les relevés effectués entre le 22 et 24 juin 2008, un pic de chaleur (830°C) est enregistré dans la région de Ganis Chasma et plus particulièrement dans la plaine de Ganiki située entre les volcans volcans Ozza Mons et Maat Mons. Le 13 octobre de la même année, la température est revenue à la normale (480°C). Pour les chercheurs, il s'agit d'une preuve concrète qu'il y a bien eu une activité volcanique sur Vénus à cette période là. Ce n'est pas la première fois que les données de la sonde laissent supposer qu'il existe des coulées de lave sur la planète.

En 2010, les données collectées par l'instrument Virtis (Visible and Infrared Thermal Imaging Spectrometer) avait permis de déterminer que la composition de la roche au sommet d'Idunn Mons était différente de celle de la région environnante, à l'instar de ce qui se passe sur Terre dans les régions volcaniques. Les géologues étaient même parvenus à donner une période durant laquelle l'activité volcanique se serait produite. Selon une première estimation, la période s'étend de 2,5 millions d'années à 250 millions d'années.

Deux ans plus tard, c'est la quantité de dioxyde de soufre présente dans la haute atmosphère qui intrigue les scientifiques. En 2006 et 2007, Vénus-Express mesure un pic avant de chuter par la suite. Hors, cette molécule est facilement détruite par le rayonnement solaire. Il existe plusieurs hypothèses pour expliquer le phénomène, notamment des variations décennales dans la circulation de l'atmosphère de Vénus. Mais l'hypothèse d'une activité volcanique durant cette période est tout aussi plausible.

Vénus-Express est une mission initiée par l'agence spatiale européenne destinée essentiellement à l'étude de l'atmosphère de Vénus. Elle s'est étendue entre le 18 mai 2006 et le 28 novembre 2014, jour où elle s'est désintégrée dans l'atmosphère de la planète.

Sources

Sur le même sujet