Des changements récents sur Encelade

16-12-2008 Philippe VOLVERT

Les récents survols d'Encelade par la sonde Cassini en orbite autour de Saturne montrent des changements continus sur et autour de ce satellite.

Les dernières images haute résolution de la région polaire sud, d'où les jets de vapeur d'eau et particules de glace sont éjectées des fractures appelées « Griffes du tigre », fournissent une étonnante preuve de l'existence d'une tectonique à l'instar de la Terre.

Les jets de vapeur varient avec le temps et exercent un effet important sur la magnétosphère de Saturne selon les données recueillies par les différents instruments de la sonde Cassini.

Les mouvements tectoniques de la croûte de glace ressemblent à celui existant sur Terre mais à une différence près. La propagation est presque entièrement dans la même direction. Cette asymétrie est peu commune sur Terre et très peu comprise. Pour l'heure, les scientifiques ne sont pas certains du mécanisme géologique qui contrôle cette propagation mais selon certains modèles, la chaleur et la convection de la surface interne pourraient être impliquées.

Les « Griffes du tigres » sont analogues aux arêtes océaniques d'où le magma sort afin de créer une nouvelle croûte. En se basant sur les données récoltées par la sonde Cassini, les scientifiques ont réussi à restituer une histoire plausible pour les « Griffes du tigre » en remontant le temps en la recoupant avec les images prises de la région au fil des survols. A chaque fois, il s'est avéré que les sections s'adaptaient entre elles comme un puzzle.

Les images récentes d'Encelade soutiennent également l'idée que la condensation des jets de vapeur provenant de la surface pourrait créer des prises de glace fermant les anciens passages et forçant l'ouverture de nouveaux. L'ouverture et la fermeture des passages correspondent aux variations mesurées des jets de vapeur.

Tout le long des fractures, il n'y a aucune apparence de la surface elle-même, ce qui suggère que les passages s'ouvrent et se ferment et migrent à travers ces fractures. Les particules projetées par les jets de vapeur retombent à la surface sous forme de neige, créant une couche le long des fractures.

En fait, les jets de particules affectent le système saturnien entier en alimentant par exemple le système d'anneaux de matériel frais et en chargeant le gaz ionisé de la vapeur d'eau dans la magnétosphère de Saturne.

Depuis quelques années, Encelade intrigue les scientifiques en raison de l'existence de ce système volcanique particulier projetant des particules d'eau mélangées à des composés organiques provenant de fractures particulièrement chaudes en comparaison aux autres régions du satellite. Il existe, selon eux, une possibilité qu'il s'y cache sous la surface une possible zone habitable riche en eau liquide.

Sources

Sur le même sujet