Cassini survole une nouvelle fois Encelade

04-11-2009 Véronique CHEVALIER

Le lundi 02 novembre, la sonde Cassini s'est approchée avec succès de la lune de Saturne, renvoyant vers la Terre de nouvelles images du jet de glace et de poussière provoqué par le cryovolcanisme actif au pôle Sud du satellite. Cassini n'effectuait pas là son survol le plus proche mais ce passage lui a quand même permis de plonger plus que jamais au coeur de cette propulsion de matières qui fait la spécificité d'Encelade.

Deux clichés, capturés respectivement à une distance de 190 000 km et de 200 000 km, montrent clairement l'action du cryovolcanisme sous forme d'un jet unique ou de trois traits jaillissants distincts alors que le satellite est éclairé à l'arrière par la lumière du Soleil.

Depuis la découverte de ce geyser, les scientifiques sont fascinés par cette particularité. Lors de survols précédents, ils ont pu détecter la présence de vapeur d'eau, de sodium et de molécules organiques mais ils doivent encore en apprendre plus sur la composition et la densité de ce jet pour pouvoir déterminer avec exactitude sa source. A l'heure actuelle, l'hypothèse la plus probable est la présence d'une étendue d'eau sous la surface gelée d'Encelade. En savoir plus à ce sujet permettrait aussi de découvrir si la lune saturnienne détient les conditions favorables au développement d'une forme de vie.

Sur le même sujet