Cassini a vu des éclairs sur Saturne

15-04-2010 Philippe VOLVERT

Le vaisseau Cassini en orbite autour de Saturne a pris une série de clichés d'éclairs dans l'atmosphère de Saturne. Ces clichés ont permis aux scientifiques de réaliser des petits films montrant les éclairs illuminant l'atmosphère d'une planète autre que la nôtre. Pour compléter ce film, ils ont ajouté les émissions radios émis par ces éclairs et captés par les instruments de la sonde. Pour en arriver à ce résultat, les scientifiques ont dû attendre des nombreuses années afin que les conditions soient optimales pour observer le phénomène. En orbite autour de Saturne depuis juillet 2004, c'est la première fois que les conditions étaient réunies. Il fallait que la partie observée soit dans le noir le plus complet et c'est le cas lorsque le plan d'alignement des anneaux superpose le plan orbital de la planète. Dans le cas contraire, les anneaux reflètent une partie de la lumière solaire et sont trop lumineux par rapport à la source de lumière émise par les éclairs, empêchant toute observation.

Les premières images d'éclairs remontent à août 2009 durant un orage qui a débuté en janvier 2009 et s'est arrêté en octobre de la même année. Pour arriver à ce montage, il fallait absolument des images montrant une foudre très lumineuse et capturer des signaux radio forts. Les séquences présentent sur la vidéo ont été obtenues le 30 novembre 2009 et durent 16 minutes. Les flashs de foudre ont duré moins d'une seconde. Les images montrent un nuage s'étendant sur 3000 km se déplaçant et des régions illuminées par les flashs de 300 km de diamètre.

Quand l'éclair frappe la Terre ou Saturne, il émet des ondes radios sur une fréquence qui peut causer des charges statiques sur une radio AM. Les sons dans la vidéo approchent ces sons statiques, basés sur les signaux de décharges électrostatiques de Saturne qui ont été capturés par l'instrument Radio and Plasma Wave Science.

Cassini, lancée en 1997, et la mission Voyager, lancée en 1977, avaient précédemment capturé des émissions radio provenant des orages sur Saturne. Une ceinture autour de Saturne dans laquelle Cassini a détecté des émissions radio et des nuages convecteurs et lumineux lui a valu le surnom de « Allée d'orages » mais les caméras embarquées des sondes n'ont pas permis de découvrir le moindre flash lumineux.

Sources

Sur le même sujet