Une valse spatiale en deux temps

14-12-2009 Philippe VOLVERT

Ce lundi, deux mises sur orbite ont eu lieu depuis différents centres spatiaux. Tout a commencé à Baïkonour dans le Kazakhstan avec la mise à feu à 10 heures 38 TU d'une fusée Proton équipée d'un étage supérieur Block DM-2. A son bord se trouvaient trois satellites Uragan. Ces satellites, pesant chacun 1 415 kg au décollage, ont rejoint une orbite de 19 100 km inclinée de 64,8°. Durant au moins 7 ans, ils vont renforcer le réseau GLONASS, l'équivalent russe du système GPS américain.

Quelques heures plus tard, à 14 heures 09 minutes et 33 secondes en temps universel, une fusée Delta, modèle 7320, s'est arrachée du pas de tir SLC-2W en Californie avec à son bord le satellite WISE. WISE, de son acronyme Wide-field Infrared Survey Explorer, ne comporte qu'un seul instrument, à savoir, un télescope de 40 cm fonctionnant dans l'infrarouge. Depuis son orbite héliosynchrone culminant à 525 km d'altitude, il couvrira jusqu'à 99 % la sphère céleste durant ses 10 mois de mission optimale. L'objectif affiché de la mission est de trouver la galaxie la plus lumineuse de l'Univers, trouver les étoiles les plus proches de notre Soleil, détecter la plupart des astéroïdes dans la ceinture principale se situant entre les orbites de Mars et Jupiter dont la taille dépasse 3 km, mieux appréhender l'évolution depuis les disques de poussières jusqu'à la formation d'étoiles et enfin, fournir un catalogue des cibles potentielles pour le James Webb Space Telescope, le prochain grand observatoire spatial qui sera lancé en 2014.

Sources

Sur le même sujet