Une semaine riche en contrats

17-03-2018 Philippe VOLVERT

Cette semaine aura été riche en signatures de contrats pour les différents opérateurs spatiaux. La tenue du congrès Satellite 2018 à Washington au même moment n'y est pas étrangère.

Le jour de l'ouverture, International Launch Services annonce avoir été choisie par la société israélo-britannique Effective Space pour lancer deux Space Drones en 2020 par une fusée Proton. Les Space Drone sont des petits engins de 400 kg à propulsion électrique conçus pour prolonger la durée de vie des satellites de 4 à 5 ans. Amarrés à ceux-ci, ils seront en mesure de dépanner les satellites, de corriger leur orbite ou dans le pire des cas, les désorbiter. L'identité des premiers satellites à bénéficier du dépannage n'a pas encore été dévoilée.

Blue Origin signe avec Sky Perfect JSAT en tant que quatrième client de son lanceur New Glenn. Le contrat ne précise pas quel satellite sera lancé. L'affectation se fera en fonction des besoins de l'opérateur japonais, l'un des plus grands en Asie. Dans la foulée de Sky Perfect JSAT, la startup thaïlandaise mu Space a finalisé son accord pour le lancement d'un satellite de télécommunications géostationnaire, convertissant un mémorandum d'accord précédemment annoncé en un contrat contraignant. En plus de ces deux contrats s'ajoutent les cinq lancements réservés de OneWeb et celui d'Eutelsat, portant à huit missions commerciales pour Blue Origin et son lanceur New-Glenn.

De son côté, l'US Air Force a accordé mercredi deux contrats de lancement importants à SpaceX et à United Launch Alliance dans le cadre du programme Evolved Expendable Launch Vehicle. SpaceX a reçu un contrat à prix fixe de 290 millions de dollars pour trois lancements de satellites GPS 3 à effectuer entre 2019 et 2020. ULA a remporté un contrat à prix fixe de 351 millions de dollars pour le lancement des missions AFSPC-8 et AFSPC-12 en 2020.

Les GPS 3 ne sont pas le seul contrat remporté par SpaceX. Digitalglobe confiera le lancement de la constellation WorldView Legion à la société d'Elon Musk. Les 6 satellites seront lancés par grappe de 3 en 2021 par des fusées Falcon 9 récupérées.

Sur le même sujet