Un télescope pour observer de manière plus précise l'Univers

13-06-2012 Philippe VOLVERT

La NASA vient de lancer NuSTAR, un télescope destiné à révéler le secret de la formation des trous noirs et des autres objets exotiques. Il a commencé son voyage sous la coiffe d'une fusée Pegasus XL solidement amarrée à un avion L-1011 Stargazer qui s'est envolé de la piste RW06/24 de l'aéroport militaire situé sur l'Atoll de Kwajalein dans l'Océan Pacifique. Une heure plus tard, à 16 heures et 37 secondes, les pilotes reçoivent le feu vert pour larguer le lanceur. Il effectue une chute libre durant 5 secondes afin de s'éloigner suffisamment de l'avion porteur pour allumer son moteur en toute sécurité. Treize minutes après le lâcher, NuSTAR était injecté sur orbite quasi circulaire de 575 x 600 km. Dans trois semaines, le télescope devrait fournir ses premières images.

NuSTAR (Nuclear Spectroscopic Telescope Array) est un observatoire astronomique équipé de deux télescopes de 19,1 cm de diamètre pour une focale de 10 mètres, obtenus grâce au déploiement d'un mat télescopique qui doivent observer l'Univers dans le rayonnement X. Il est le petit frère de Chandra X-ray Observatory lancé en 1999. Sa mission devrait durer 2 ans et pourrait être prolongée de 5 années supplémentaires avant que l'orbite ne se dégrade trop du fait de la traînée atmosphérique.

L'étude de l'Univers que s'apprête à entreprendre NuSTAR portera sur les sources de rayons situées à l'extérieur de notre galaxie et les différents objets de notre galaxie, à savoir les rémanents de supernovae, naines blanches, étoiles à neutrons, trous noirs, rémanent des supernovae ainsi que les blazars, des quasars très compacts associés à un trou noir supermassif au centre d'un noyau actif de galaxie, en complément aux observations faites par l'observatoire spatial gamma GLAST et l'observatoire gamma VERITAS situé à Amado aux Etats-Unis.

Sources

Sur le même sujet