Un problème de satellites retarde les lancements de Falcon Heavy

24-05-2021 Philippe VOLVERT

Le calendrier des lancements pour l’année 2021 prévoyait deux lancements de Falcon Heavy pour le compte du Department of Defense. Mais en raison de l’indisponibilité des satellites, ces missions sont repoussées de plusieurs mois.

Dans un courriel officiel envoyé à l'agence Via Satellite le 19 mai, le directeur de l’US Space and Missile Systems Center a révélé que la charge utile USSF-44 a subi des retards importants et ne pourrait être lancée en juillet 2021 comme prévu. Il est fort probable que la date glisse à octobre prochain.

USSF-44 est une mission classifiée de l’United States Space Force qui comporte deux satellites destinés à l’orbite géostationnaire. Le satellite principal, dont la mission est confidentielle, serait à l’origine du contretemps. Par contre, le passager secondaire, est déjà prêt depuis plusieurs mois. TETRA 1 a été construit par Millennium Space Systems, une filiale de Boeing. Le microsatellite, pesant moins de 200 kg, a été développé pour diverses missions expérimentales en orbite géostationnaire et autour de celle-ci.

USSF-52 non plus ne partira pas à la date prévue et pour des raisons similaires. Prévu à l’origine pour juin 2021, son lancement avait été repoussé une première fois à octobre. Désormais, il n’aura pas lieu avant janvier 2022.

Aucune information n’a filtré sur la charge utile USSF-52. Tout au plus, on sait qu’il s’agit d’un satellite relativement lourd destiné à l’orbite géostationnaire.

SpaceX a cinq lancements Falcon Heavy inscrits dans son manifeste d’ici fin 2022. Outre les missions USSF-44 et 52, la fusée doit placer sur orbite un satellite de télécommunications de la série Viasat 3, la sonde Psyche de la NASA dédiée à l’exploration de la Ceinture d’astéroïdes et enfin la charge utile USSF-67 pour le compte de l’US Air Force.

Sources

Sur le même sujet