Un nouveau satellite pour le programme Earth Explorers

02-11-2009 Philippe VOLVERT

Le consortium Eurockot, composé par le russe Khrunichev State Research and Production Space Center et l'européen EADS Astrium, a lancé avec succès une fusée Rockot KM emportant deux satellites. Le décollage s'est déroulé à 01 heures 50 TU depuis le pas de tir 133 du cosmodrome de Plesetsk, situé au nord de la Russie. Une heure 10 après le décollage, elle larguait son premier passager, le satellite SMOS sur une orbite héliosynchrone culminant à 758 km d'altitude et inclinée à 98,4°. Deux heures plus tard c'était au tour de PROBA 2 sur une orbite de 725 km et inclinée de 98,3°.

SMOS est le second satellite lancé dans le cadre du programme Earth Explorers. Il s'agit d'un ensemble de petites missions dédiées à l'étude d'un aspect particulier de l'environnement terrestre. Après le champ gravitationnel mesuré par le satellite GOCE, l'Agence Spatiale Européenne s'attaque à l'observation de l'humidité des sols continentaux et à la mesure de la salinité des eaux océaniques. Ces deux thématiques sont essentielles pour comprendre l'environnement terrestre mais aussi pour mieux appréhender le réchauffement climatique dans lequel ils jouent un rôle important. Pour se faire, le satellite de 658 kg est équipé d'une antenne déployable en bande L à trois branches recouverte de 69 capteurs qui réceptionneront le signal réémis par la surface terrestre. Elle fonctionne dans la gamme des micro-ondes afin de dresser une cartographie de la zone survolée avec une résolution de 35 km. Sa mission devrait durer au moins 2 ans.

PROBA 2 est un petit satellite de 130 kg construit par le belge Verhaert Design and Development NV pour le compte de l'ESA. Durant ses deux années de vie optimales, il permettra de tester 17 nouvelles technologies qui seront utilisées pour les satellites de prochaine génération ainsi que réaliser 4 expériences (2 liées à l'observation du Soleil et 2 à la météorologie spatiale).

Sur le même sujet