Un 350ème vol Delta qui se fait attendre

02-11-2010 Philippe VOLVERT

Ce 350ème lancement d'une fusée Delta, version 7420-10, a bien du mal à décoller. La nuit dernière, le compte à rebours s'est arrêté 2 minutes avant le H0. Un problème au niveau de la purge d'azote serait à l'origine de ce troisième report en quelques jours. Prévu au départ pour la nuit du 29 au 30 octobre, le lancement avait du être annulé quelques heures plus tôt en raison d'un échantillon de l'agent propulseur ne répondant pas aux normes établies. Puis la nuit du 31 au 01, c'est un souci au niveau du réchauffeur du moteur du premier étage qui posait problème.

Delta 2 doit décoller du pas de tir SLC-2W sur la base de Vandenberg cette nuit à 02 heures 20 TU avec à son bord le satellite italien de télédétection COSMO-Skymed 4.

Alors que ULA, l'opérateur chargé de l'exploitation de la fusée Delta, accumule les retards, les Forces Armées Russes bénéficient d'une fusée qui a la réputation de partir à l'heure. Et c'est ce qu'elle a fait. La fusée Soyuz 2.1a a décollé du pas de tir 43/4 au cosmodrome de Plesetsk à 00 heures 59 TU. Sous la coiffe se trouvait le satellite de communications militaires Meridian 3. Après plusieurs allumages de l'étage supérieur Fregat, le satellite a été injecté sur une orbite dite Molniya, orbite elliptique que le satellite mettra 12 heures à parcourir.

Sur le même sujet