ULA et SpaceX se partagent six contrats pour le ministère de la Défense

20-02-2019 Philippe VOLVERT

Le Department of Defense a annoncé avoir attribué six missions spatiales de sécurité nationale à United Launch Alliance et SpaceX à lancer à partir de mars 2021. Le contrat est le résultat d'un appel d'offres lancé dans le cadre de la stratégie d'approvisionnement de la Phase 1A de l'US Air Force.

Pour une valeur de 441,76 millions $, United Launch Alliance s'est vue attribuer le lancement de trois satellites par une fusée Atlas V au départ de la base de Cape Canaveral. Construits par Lockheed Martin, SBIRS GEO 5 et 6 (Space-Based Infrared Systems-Geosynchronous Earth Orbit) sont des satellites de surveillance infrarouge destinés à repérer le lancement de missiles depuis une orbite géostationnaire à des fins d'alerte mais aussi de veille sur la prolifération. Silent Barker, répertorié également sous l'appellation NROL-107, est un programme classifié de surveillance spatiale géré par l'Air Force Space Command en partenariat avec le National Reconnaissance Office.

De son côté, SpaceX s'est vue confier le lancement de trois satellites pour une valeur de 297 millions $. NROL-85, NROL-87 sont deux missions classifiées pour le National Reconnaissance Office. NROL-85, probablement constituée d'une paire de satellites de surveillance océanique, partira de Cape Canaveral tandis que NROL-87 rejoindra une orbite héliosynchrone au départ de la base de Vandenberg. AFSPC-44 est une mission placée sous l'autorité de l'Air Force Space Command et partira également de Cape Canaveral.

Sur le même sujet