TESS, le chasseur d'exoplanètes prêt à partir

16-04-2018 Philippe VOLVERT

Mise à jour: Lancement reporté au 18 avril à 22 heures 51 TU.

Les météorologistes de l'US Air Force sont optimistes pour le lancement ce soir de la mission TESS. Ils prédisent 80 % de chance d'avoir les conditions favorables à l'heure du départ. Le lancement de Falcon 9 est prévu entre 22:32:07 à 22:32:37 TU depuis la base de Cape Canaveral. L'évènement sera à suivre en direct sur Destination Orbite.

La mission de TESS

TESS (Transiting Exoplanet Survey Satellite) est une nouvelle mission mise en place par la NASA pour détecter des planètes en dehors de notre système solaire, y compris celles qui pourraient abriter la vie.

La détection des exoplanètes se fera selon le principe du transit, c'est-à-dire observer l'infime diminution de la lumière émise par une étoile lorsqu'une planète passera devant. TESS va étudier 200 000 étoiles les plus brillantes près du Soleil pour rechercher des exoplanètes en transit.

Les scientifiques s'attendent à ce que la mission catalogue des milliers de candidats planètes et augmente considérablement le nombre actuel d'exoplanètes connues à ce jour. Parmi celle-ci, on s'attend à trouver environ 300 planètes d'une taille inférieure à celle d'une Super-Terre, soit deux fois la taille de notre planète.

TESS examinera le ciel entier sur une période de deux ans en le divisant en 26 secteurs différents, chacun de 24 degrés sur 96 degrés. Chaque secteur sera observé pendant une période de 27 jours, en regardant les étoiles les plus brillantes à une cadence de deux minutes. Pour donner une idée, la Pleine Lune occupe 0,5 degré dans notre ciel.

Les étoiles qui seront étudiées par TESS seront 30 à 100 fois plus lumineuses que celles observées par le télescope spatial Kepler, de façon à poursuivre les investigations et confirmer les découvertes plus facilement à l'aide des télescopes terrestres et spatiaux.

Le satellite TESS

La mission TESS est placée sous l'autorité du Dr. George Ricker de l'Institut d'astrophysique et de recherche spatiale au Massachusetts Institute of Technology. L'Institut de Technologie Kavli du MIT est responsable de l'activité scientifique de la mission, tandis que le Goddard Spaceflight Center de la NASA est le gestionnaire du projet. La mission TESS s'inscrit dans le cadre du programme Explorer de la NASA dont le budget alloué par mission est de 200 millions $.

TESS est un petit satellite de 350 kg construit par Orbital ATK. Il emporte quatre caméras grand angle conçues pour des observations dans le spectre visible et le proche infrarouge. L'image est collectée par 4 capteurs CCD qui ont une résolution globale de 16 mégapixels.

A l'aide de l'assistance gravitationnelle de la Lune, TESS rejoindra son orbite de travail de 120 000 x 400 000 km, inclinée de 40° par rapport au plan de l'écliptique. Suivant ces paramètres, il faudra deux semaines à TESS pour boucler une orbite. La mission scientifique devrait débuter environ deux mois après le lancement.

Sur le même sujet