Succès pour le retour en vol de Chang-Zheng 5

27-12-2019 Philippe VOLVERT

Le troisième lancement Chang-Zheng 5 a été couronné de succès avec la mise sur orbite réussie du satellite Shijian 20. Le retour en vol de la fusée lourde ouvre la voie aux ambitions chinoises en matière d'exploration spatiale avec des missions de la plus haute importance en cours de préparation.

Chang-Zheng 5 a décollé à 12 heures 45 TU du centre spatial de Wenchang, construit sur l'île de Hainan au Sud de la Chine. Ce lancement était le premier effectué par la fusée depuis son échec de juillet 2017. Il aura fallu plus de deux ans aux ingénieurs pour corriger l'anomalie qui a conduit à la perte de la fusée et de son satellite Shijian 18. L'enquête qui a suivi a attribué les causes de l'accident à la panne de l'un des deux moteurs YF-77 du premier étage environ six minutes après le décollage.

Après le lancement de cet après-midi, les responsables chinois ont confirmé que le vol d'essai avec été un succès complet. La réussite de la mission est une étape importante pour la Chine qui veut faire de sa nouvelle fusée un élément clé pour ses ambitions spatiales.

Dans le courant de l'année 2020, la Chine compte sur Chang-Zheng 5 pour envoyer dans l'espace deux grosses missions d'exploration planétaire. Huoxing 1 se placera en orbite martienne et déposera à la surface de la Planète Rouge un petit rover de 200 kg. Chang'5 est une mission de retour d'échantillons lunaires, la première réalisée depuis la fin des missions Apollo en 1972.

A partir de 2021, une variante de Chang-Zheng 5B sera utilisée pour la construction d'une station spatiale modulaire. Cette configuration de la fusée chinoise pourrait être testée au second trimestre 2020 avec un prototype de la prochaine génération de vaisseaux spatiaux habités lors d'un vol de démonstration non piloté.

Sources

Sur le même sujet