Six centième mission pour une fusée Atlas

18-10-2009 Philippe VOLVERT

Atlas V/401 a placé sur orbite le satellite DMSP F-18 (Defense Meteorological Satellite Program) pour le compte de l'US Air Force. La fusée a décollé ce dimanche du complexe SLC-3E à Vandenberg Air Force Base à 16 heures 22 TU dans un brouillard particulièrement dense. Le satellite a été largué sur une orbite polaire 18 minutes et 09 secondes après avoir pris son envol. C'était le 18ème lancement dans la version Atlas V mais le 600ème de la vénérable famille dont le tout premier lancement remonte à 1957. Durant toute l'histoire du lanceur, 314 tirs ont eu lieu depuis Cape Canaveral et 285 depuis Vandenberg. Parmi les missions les plus prestigieuses, on se rappellera celles du programme de vol habité Mercury de la NASA qui aura du l'envol des astronautes John Glenn, Scott Carpenter, Wally Schirra et Gordon Cooper au début des années 60.

DMSP F18 est le 18ème exemplaire de la génération la plus récente des satellites météorologiques de l'US Air Force. Il a été construit par Lockheed Martin à partir d'une plate-forme Tiros N sur laquelle on retrouve 7 instruments capables de fournir des images en lumière visible et infrarouge de la couverture nuageuses, mesurer les précipitations, la température à la surface et l'humidité des sols. Les données recueillies par ce satellite serviront à fournir des prévisions météorologiques, lesquelles aideront l'armée américaine dans la planification des opérations en mer, sur terre et dans les airs. Ce satellite, dit polaire, circule sur une orbite héliosynchrone culminant à 857 km, qu'il parcourt en 101 minutes.

Sur le même sujet