Second météorologue polaire sur orbite

17-09-2012 Philippe VOLVERT

Le second satellite Metop a été lancé avec succès par une fusée Soyuz 2.1a équipée de l'étage Fregat. Le décollage est intervenu à 16 heures 28 TU depuis le pas de tir 31/6 du cosmodrome de Baïkonour dans le Kazakhstan. Après une phase de propulsion nominale de l'étage supérieur Fregat, la plate-forme météorologique était injectée sur une orbite polaire héliosynchrone inclinée de 98,7° avec une altitude comprise entre 800 et 850 km. C'était la 25ème mission réalisée par Starsem, filiale d'Arianespace chargée des missions commerciales de Soyuz depuis Baïkonour.

Metop B est le second satellite développé par EADS Astrium pour le compte d'Eumetsat, société européenne de météorologie en partenariat avec l'Agence Spatiale Européenne. Il est équipé de 12 instruments destiné à fournir des informations sur la température atmosphérique et les profils d'humidité, essentiels pour la prévision météorologique et le suivi du climat. Il est le complément indispensable aux satellites météorologiques Meteosat placés sur orbite géostationnaire.

Dans les prochains jours, l'Agence Spatiale Européenne procèdera aux tests de routine qui visent à s'assurer du bon fonctionnement de l'engin de 4 tonnes. Après quoi, elle cèdera les opérations à Eumetsat qui le contrôlera depuis le centre opérationnel de Darmstadt en Allemagne pour une mission optimale de 5 ans minimum en tandem avec son aîné Metop A lancé il y a tout juste 5 ans.

Sources

Sur le même sujet