PRISMA, 600ème satellite lancé par Arianespace

22-03-2019 Philippe VOLVERT

Pour son troisième lancement de l'année, Arianespace a placé sur orbite le satellite italien de télédétection PRISMA. Toutes charges confondues, c'était le 600ème satellite lancé par la société européenne depuis sa création en mai 1980.

PRISMA a pris son départ depuis le Centre Spatial Guyanais à Kourou à bord d'une fusée VEGA. Le plus petit lanceur de la gamme européenne a décollé la nuit dernière à 01:50:35 TU. Le satellite a été séparé 54 minutes et 8 secondes plus tard sur l'orbite visée.

La mission PRISMA

PRISMA, acronyme de PRecursore IperSpettrale della Missione Applicativa, est un système d'observation de la Terre doté d'une instrumentation électro-optique innovante qui combine un capteur hyperspectral avec une caméra panchromatique à résolution moyenne. Le satellite a été construit par OHB Italia SpA en tant que maître d'oeuvre industriel et sa charge utile a été fournie par Leonardo Spa. L'agence spatiale italienne ASI sera en charge de son exploitation.

L'architecture du satellite est basée sur une plate-forme Mita sur laquelle sont montés un capteur hyperspectral travaillant dans la bande infrarouge et une caméra panchromatique. Le premier fournira des images avec une résolution de 30 mètres tandis que le second permettra de prendre des images de la Terre avec une résolution de 5 mètres. La durée de vie du satellite est de 5 ans minimum après la mise en service opérationnelle.

PRISMA a été placé sur une orbite héliosynchrone à 615 km d'altitude sur une inclinaison de 97,85 degrés. Depuis son orbite, le satellite offrira de nombreuses applications dans le domaine de la surveillance de l'environnement, de la gestion des ressources, de l'identification des cultures, de la lutte contre la pollution, entre autres. D'autres applications sont possibles même dans le domaine de la sécurité nationale.

Sur le même sujet