Premier vol commercial pour H-IIA

24-11-2015 Philippe VOLVERT

La fusée japonaise H-IIA, en version 204 avec quatre boosters à poudre, a livré avec succès le satellite Telstar 12 Vantage sur l'orbite prévue. Il s'agissait de la première mission commerciale conduite par le Japon.

Le lancement a été effectué à 06 heures 50 TU avec un retard dans la chronologie finale. A quelques minutes du décollage, un navire avait été repéré dans la zone d'exclusion maritime. Une fois la zone dégagée, la fusée a pris son envol depuis le pas de tir numéro 1 au centre spatial de Tanegashima. Après un vol de quatre heures et 27 minutes, le satellite était séparé sur une orbite de transfert géostationnaire de 2 700 x 36 585 km sur une inclinaison de 20,1 degré. Pour cette mission, une version améliorée du deuxième étage de la fusée a été utilisé. Les modifications ont été rendues nécessaires en raison d'un plan de vol particulier qui demandait une longue exposition de l'étage au vide spatial et plusieurs phases d'allumage du moteur LE-5B.

Telstar 12 Vantage a été construit dans les ateliers d'Airbus Defence and Space pour le compte de l'opérateur canadien Telesat. Il utilise une plate-forme Eurostar 3000 équipée de 52 répéteurs en bande Ku lui conférant une masse au décollage de 4 900 kg. Il sera positionné par 15° Ouest en remplacement de Telstar 12 lancé en 1999 et qui est en fin de vie. Il assurera une couverture télévision et télécoms à haut débit allant de l'Amérique du Sud au Moyen-Orient pendant au moins 15 ans.

Le lancement de ce matin était le premier à transporter un satellite commercial comme charge utile principale. A l'exception Arirang-3 de la Corée du Sud, seuls les satellites nationaux ont embarqué à bord d'une fusée japonaise. Pourtant cela fait plusieurs années que Mitsubishi Heavy Industries propose son lanceur comme alternative à Ariane 5, Proton ou encore Falcon. Mais les restrictions sur les périodes de lancement ainsi que le coût facturé au client rendaient la H-IIA peu concurrentielle. Depuis, les choses ont évolué favorablement, ouvrant la porte du marché aux Japonais. Cependant, la clientèle de MHI reste marginale. A ce jour, seuls trois contrats ont été signés dont celui de Telstar 12 Vantage en 2013.

Sur le même sujet