Mission classifiée pour Atlas V

08-10-2015 Philippe VOLVERT

Une Atlas V/401 a été lancée de la côte californienne pour une mission classifiée pour le compte du National Reconnaissance Office. La fusée est partie à 12 heures 49 TU depuis le pas de tir SLC-3E sur la base de Vandenberg. Répertoriée sous le nom de code NROL-55, la mission comprenait deux satellites NOSS-3 dédiés à la surveillance océanique. Rares sont les informations dont on dispose sur ces satellites. Ils ont été déployés sur une orbite circulaire culminant à 1 000 km environ sur une inclinaison de 63°. Ils sont équipés d'un système conçu pour poursuivre les navires et avions via leurs transmissions radios qui leurs servent à déterminer leur position exacte par triangulation. Chaque paire pèse environ 6 500 kg au lancement. Les satellites sont construits par Lockheed Martin pour le compte de l'US Navy.

Sur ce vol, Atlas V emportait également 13 CubeSat :

  • Aerocube 5C et 7 sont des démonstrateurs technologiques conçus par Aerospace Corp. Chacun pèse 1,5 kg. Ils serviront à tester des technologies de poursuite, des communications optiques et lasers ;
  • SNaP 3 est constitué d'un trio de satellites pesant 1,5 kg chacun. Ils sont conçus par l'Army's Space and Missile Defense Center pour des tests technologiques;
  • PropCube consiste en deux CubeSat de 1 kg chacun, développés par NPS pour le compte de Tyvak Nano-Satellite Systems Inc. Ils vont effectuer des mesures de calibrage ionosphériques;
  • SINOD-D est une paire de CubeSat de 2 kg chacun construits par SRI International en tant que démonstrateur pour tester des logiciels de communications radio;
  • ARC-1 est sorti de l'Université d'Alaska-Fairbanks. Il devait l'environnement thermique et vibratoire durant le lancement et réalisera plusieurs expériences scientifiques pour les universitaires;
  • BisonSat est un Cubesat d'un kilo conçu par le Collège Salish Kootenai. L'objectif était de mener à bien une mission, depuis la planche à dessins jusqu'à l'exploitation des données collectées. Dans le cas présent, il s'agit d'images de notre planète;
  • AMSAT Fox 1 est un Cubesat d'un kg dédié aux radioamateurs;
  • LMRST Sat est un Cubsat de 3 kg développé par le JPL pour tester de nouvelles technologies.

Le lancement de ce jeudi midi intervient cinq jours après la mise sur orbite réussie du satellite de communications mexicain Morelos 3. Les équipes de United Launch Alliance ont encore du pain sur la planche puisqu'une autre Atlas V est dans les starting-blocks. Elle devrait prendre le départ de Floride le 30 octobre prochain pour lancer un satellite de géolocalisation GPS 2F.

Sources

Sur le même sujet