Le MEV-1 s'amarre au satellite Intelsat 901

27-02-2020 Philippe VOLVERT

Northrop Grumman Corporation et sa filiale SpaceLogistics LLC ont réussi l'amarrage du MEV-1 (Mission Extension Vehicle-1) au satellite de télécommunications Intelsat 901 afin de prolonger la vie utile de ce dernier.

Lancé le 09 octobre 2019, le MEV-1 a relevé petit à petit son altitude pour se hisser 290 km au-dessus de l'orbite géostationnaire en vue de son rendez-vous avec Intelsat 901. Le véhicule de dépannage s'est parfaitement amarré au satellite mardi à 07 heures 15 TU. L'ensemble va subir une série de vérifications avant que le MEV-1 ne commence à se déplacer vers la position 27,5 degrés Ouest pour remettre Intelsat 901 en service actif à la fin du mois de mars.

Après avoir épuisé ses réserves d'ergols, Intelsat 901 avait été retiré de la flotte active en décembre dernier. Intelsat l'avait choisi pour la première opération de dépannage spatial en raison de son état. Bien qu'à cours de carburant, Intelsat 901 est encore pleinement opérationnel. MEV-1 restera attaché au satellite et utilisera ses propres propulseurs pour le maintenir correctement orienté en orbite.

Selon les termes du contrat signé avec Intelsat, le MEV-1 fournira cinq ans de services de prolongation de la vie au satellite Intelsat 901 avant de le déplacer sur une orbite cimetière où il sera désactivé définitivement.

Le MEV est conçu pour des amarrages et des désamarrages multiples et peut fournir plus de 15 ans de services de prolongation de durée de vie. Intelsat est le premier et le seul client actuel à s'être montré intéressé par du dépannage orbital. Après le succès de l'amarrage du MEV-1, Northrop Grumman Corporation espère attirer d'autres clients pour ce type de service.

Un second MEV est en cours de préparation en vue d'un lancement par Ariane 5 dans le courant de l'année 2020. Il rejoindra le satellite Intelsat 10-02 pour le même type de mission que le MEV-1.

La mission MEV-1

Sources

Sur le même sujet