Lancement réussi de trois satellites canadiens

12-06-2019 Philippe VOLVERT

La mission de la constellation Radarsat a bien démarré après le lancement réussi des trois satellites canadiens de télédétection. Ils ont été lancés mercredi après-midi par une fusée Falcon 9 depuis la base aérienne de Vandenberg en Californie. Le décollage du complexe de lancement 4E a eu lieu à 14 heures 17 TU sous un épais brouillard qui obstruait la vue pour les spectateurs.

Pour transporter les trois Radarsat, un adaptateur a été spécialement conçu par la société suisse Ruag Space. Il a permis le déploiement des satellites sur l'orbite visée, environ une heure après le décollage. Chacun des satellites a été séparé avec un écart de quatre minutes sur le précédent.

SpaceX a pu récupérer le premier étage de la fusée sur la zone LZ-4 qui jouxte le pas de tir en vue d'une réutilisation ultérieure. Quant à la coiffe, aucune tentative de récupération n'a été organisée en raison de l'indisponibilité des navires prévus à cet effet et qui stationnent actuellement en Floride.

Radarsat Constellation Mission

La RCM est la nouvelle génération de satellites canadiens de télédétection. Trois satellites identiques ont été construits par MacDonald Dettwiler Aerospace à partir d'une plate-forme SmallSAT fournie par Bristol Aerospace. Chacun est équipé d'un radar à synthèse d'ouverture capable de fournir des images de la Terre avec une résolution variant entre 1 et 200 m.

L'acquisition des données devrait débuter à l'automne 2019, une fois que l'agence spatiale canadienne aura vérifié le bon fonctionnement de la constellation. La mission est prévue pour durer 7 ans minimum.

RCM, un outil pour observer la Terre en continu

Radarsat Constellation Mission doit prendre la relève du satellite Radarsat 2 lancé en décembre 2007. Elle aura pour mission d'observer la Terre, de jour comme de nuit, quelles que soient les conditions météorologiques. Les données collectées seront utilisées essentiellement pour la surveillance maritime, la gestion des catastrophes et la surveillance des écosystèmes. Les satellites ne se limiteront pas à ces seuls domaines. Une large gamme d'applications pourrait être couverte par la constellation.

Les trois satellites circulent sur une orbite héliosynchrone culminant entre 586 et 615 km d'altitude sur une inclinaison de 97,7 degrés. Espacés l'un de l'autre de 120 degrés, ils pourront assurer un triple passage d'une même région dans un intervalle de 32 minutes.

Pour en savoir plus sur la constellation

Radarsat Constellation Mission

Sur le même sujet