Lancement de deux satellites de géolocalisation

26-07-2015 Philippe VOLVERT

La Chine a procédé ce samedi au lancement de deux nouveaux satellites pour son système de géolocalisation Beidou. La fusée Chang-Zheng 3B a pris son envol depuis la plate-forme numéro 2 au centre spatial de Xichang à 12 heures 29 TU. Quatre heures plus tard, ils étaient placés sur une orbite circulaire culminant à 20 000 km d'altitude sur une inclinaison de 55°.

Les satellites Beidou 3 M1-S et Beidou 3 M2-S constituent le segment « Medium Earth Orbit » du réseau chinois. Ils pèsent chacun 850 kg et devraient rester opérationnel pendant 10 ans au moins. Ils sont constitués d'une plate-forme DFH-3B équipée d'une charge utile permettant la géolocalisation. A terme, le segment MEO devrait être constitué de 27 satellites répartis sur 3 plans recouvrant ainsi la majorité du globe. Les Beidou 3M remplissent la même fonction que le GPS américain, Galileo européen ou encore le Glonass russe. Le système chinois comprend également deux autres segments dédiés à une couverture régionale. Ils font appel à cinq satellites placés sur orbite géostationnaire (Beidou 3G) et trois sur orbite géostationnaire inclinée (Beidou 3I). Il est déjà utilisé dans plusieurs pays asiatiques dont le Laos, le Pakistan et la Thaïlande.

Sources

Sur le même sujet