La constellation COSMO Skymed au complet

06-11-2010 Philippe VOLVERT

C'est avec plusieurs jours de retard que la fusée Delta 2, modèle 7420-10, s'est élancée avec succès de la base militaire de Vandenberg en Californie. La fusée ne disposait que d'un instant donné, 02 :20 TU, pour décoller de son pas de tir SLC-2W. Cinquante-huit minutes plus tard, elle plaçait sur orbite héliosynchrone COSMO-Skymed 4.

COSMO-Skymed, acronyme de Constellation of Small Satellites for Mediterranean basin observation, est un programme initié par l'Agence Spatiale Italienne. Il comprend 4 satellites de 1900 kg au décollage et placés sur une orbite de 619 km x 619 km inclinée de 97,86°. Les 4 satellites circulent sur la même orbite mais avec un décalage l'un par rapport à l'autre, ce qui a l'avantage de montrer les changements survenus dans une région donnée entre le passage de 2 satellites. Parmi ces changements, on peut citer comme exemple les inondations, les tremblements de terre ou encore les éboulements. Pour se faire, ils sont équipés d'une antenne radar fonctionnant en bande X fournissant des images allant de 100 mètres et pouvant descendre jusqu'à 1 mètre pour la meilleure résolution. La durée de vie initiale pour chacun des satellites est de 5 ans.

Alors que ULA fêtait le 350ème lancement d'une fusée Delta, la NASA a du abandonner toute tentative de lancement de la navette Discovery après la découverte d'une fuite d'hydrogène liquide. L'agence spatiale ne pouvant réparer la navette d'ici la fin de la période favorable au lancement, elle a décidé d'attendre la prochaine qui s'ouvrira à partir du 30 novembre 09 :05 TU.

Sur le même sujet