Falcon Heavy réussit sa mission pour le Department of Defense

25-06-2019 Philippe VOLVERT

Une Falcon Heavy a été lancée tôt ce matin depuis le Kennedy Space Center pour l'une des missions les plus complexes jamais réalisées par une fusée de SpaceX. Le lanceur le plus puissant au monde actuellement a décollé à 06 heures 30 TU avec 24 satellites à déployer sur trois orbites distinctes.

Le troisième vol de Falcon Heavy a été rondement mené avec pour seul bémol, la perte du corps central de la fusée. L'étage s'est écrasé alors qu'il tentait un atterrissage sur la barge « Of Course I Still Love You » stationnée au large de la Floride.

Le succès de la mission a permis de certifier Falcon Heavy pour les missions du Department of Defense. Il viendra en soutien aux Atlas V et Delta IV de United Launch Alliance pour le lancement des gros satellites militaires.

Space Test Program-2

Le Space and Missile Systems Center s'est associé à de nombreux partenaires pour la mission Space Test Program-2 du Department of Defense. On y retrouve la NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration), la NASA et plusieurs Universités.

La complexité de la mission nécessitait quatre allumages successifs de l'étage supérieur de la fusée pour rejoindre les différentes orbites visées. A la fin de chacune de ces phases de propulsion, une salve de satellites était séparée.

Douze minutes après le décollage, la première séquence de séparations de satellites a commencé. Le microsatellite Oculus-ASR, ainsi que 12 CubeSats, ont été déployés sur la première orbite de la mission STP-2.

La seconde séparation est intervenue une heure plus tard. Elle concernait les six satellites COSMIC-2 développés conjointement par la NOAA et l'agence spatiale taïwanaise NSPO, le satellite GPIM de la Nasa, OTB-1 conçu par Surrey Satellite Technology Ltd en Grande-Bretagne, NPSAT 1 du Naval Postgraduate School et Prox-1 qui contenait la voile solaire LightSail B.

La troisième et dernière séparation a eu lieu 03 heures 34 après le départ de la Floride. Le satellite DSX (Demonstration & Science Experiments) est un démonstrateur technologique mis au point par l'Air Force Research Laboratory qui effectuera des études sur le rayonnement au niveau de l'orbite terrestre moyenne.

Sources

Sur le même sujet