Echec confirmé pour la fusée Chang-Zheng 4C

23-05-2019 Philippe VOLVERT

La fusée chinoise Chang-Zheng 4C n'est pas parvenue à placer sur orbite le satellite de reconnaissance qu'elle transportait.

La fusée avait pris son envol mercredi à 22 heures 49 TU depuis la base spatiale de Taiyuan, dans la province du Shanxi, au nord de la Chine. Aucune information officielle n'a été faite par le gouvernement mais des messages aux navigants aériens avaient été publiés indiquant qu'un lancement était prévu à partir de Taiyuan dans la soirée de mercredi.

Les médias officiels chinois n'ont pas confirmé directement le décollage, préférant attendre la fin de la mission avant de publier un communiqué. Toutefois, des passionnés ont posté des photos sur le réseau social Weibo, confirmant le lancement de la fusée chinoise. Dans les heures qui ont suivi, aucune annonce n'a été rendue publique, laissant supposer que la mission ne serait pas déroulée comme prévu.

Les craintes se sont avérées fondées puisque dans la journée de jeudi, l'agence de presse officielle chinoise Xinhua a publié un bref communiqué annonçant que le lancement du satellite avait échoué. La panne se serait produite pendant la phase de propulsion du troisième étage de la fusée.

Chang-Zheng 4C devait placer sur une orbite héliosynchrone, culminant à 620 km d'altitude, le satellite de reconnaissance Yaogan 33. Aucune information n'a été dévoilée sur les performances de la charge utile.

Ce lancement était le 26ème de la version 4C de la fusée Chang-Zheng depuis sa mise en service en avril 2006 et le second qui se solde par un échec.

Sur le même sujet