Deux lancements, trois satellites

12-12-2011 Philippe VOLVERT

Une fusée Proton M/Briz M a placé sur orbite de deux satellites de télécommunications après un décollage réussi depuis le cosmodrome de Baïkonour dans le Kazakhstan. Elle s'est élancée du pas de tir 81/24 à 11 heures 17 TU ce dimanche. L'étage Briz M s'est allumé une première fois pour atteindre une orbite parking avant de s'allumer trois autres fois durant une phase de vol de 9 heures. Un premier satellite, Luch 5A, a été injecté sur une orbite de transfert géostationnaire suivi d'un cinquième et ultime allumage de l'étage Briz afin de se positionner pour la séparation du second satellite, AMOS 5.

Luch 5A est un satellite de 1 148 kg construit par ISS Reshetnev pour le compte de l'agence spatiale russe Roskosmos. Il devrait servir de relai entre les stations au sol et les satellites qui ne peuvent transmettre leurs données vers le centre de contrôle. La durée de vie du satellite est d'environ 10 ans.

AMOS 5 est un satellite de 1 500 kg construit par ISS Reshetnev pour le compte de l'opérateur israélien Spacecom Ltd. Il utilise une plate-forme Ekspress-1000N équipée de 18 répéteurs en bande C et 16 en bande Ku. Il devrait fournir des services de télécommunications pour Israël pendant au moins 15 ans.

A noter que pour ce lancement double, les satellites ont été conçus spécialement pour être montés l'un sur l'autre sous la coiffe de Proton.

Alors que Proton venait de terminer sa 372ème mission, le Japon terminait les préparatifs de lancement de sa 20ème H-IIA. Elle s'est élancée dans la nuit de dimanche à lundi à 01 heures 21 TU et a placé sur orbite le satellite espion IGS-Radar 3. Le décollage s'est déroulé depuis le premier pas de tir du Tanesgashima Space Center.

Sources

Sur le même sujet