Delta IV place sur orbite WGS 5

25-05-2013 Philippe VOLVERT

La vingt-deuxième fusée Delta IV a placé sur orbite le satellite WGS-5 quarante minutes après son décollage à la nuit tombante de Cape Canaveral. Elle s'est élancée à 00 heures 27 TU du complexe de lancement numéro 37B à l'heure prévue et sans le moindre problème. Pour cette mission, c'est vers la version 4M+ 5,4 que l'opérateur United Launch Alliance s'est tourné. Quatre propulseurs à poudre GEM-60 sont accolés au premier étage conférant au lanceur une poussée de 745 tonnes au moment de quitter la plate-forme. Le satellite est logé sous une coiffe de 5 mètres diamètre.

Le plan de vol planifiait deux allumages de l'étage supérieur cryogénique. Le premier devait placer le lanceur sur une orbite d'attente 20 minutes après le décollage avant une d'entamer une phase balistique de 8 minutes. Après quoi, un second allumage de 3 minutes sous l'impulsion du moteur RL10-B-2 permettait d'atteindre une orbite dite de transfert super synchrone de 441 x 66 854 km sur une inclinaison de 24° où le satellite WGS 5 a été libéré.

Wideband Global Satcom 5 est un satellite construit par Boeing pour le compte du Department of Defense. Il utilise une plate-forme BSS-702 équipée d'antennes fonctionnant en bande X et Ka pour les communications sécurisées avec le Pentagone. Elles sont capables de fournir un débit de transmission allant jusqu'à 3,6 Gbps.

C'était le premier lancement de Delta IV depuis l'anomalie en vol rencontrée en octobre dernier. Une fuite dans les lignes d'alimentation du moteur RL10-B-2 avait provoqué une baisse de puissance, contraignant à une augmentation de la durée de combustion pour compenser le déficit de poussée et arriver à placer correctement sur orbite le satellite embarqué.

Sur le même sujet