Briz M en panne sur orbite

07-08-2012 Philippe VOLVERT

Il est 19 heures 31 TU lorsque la 379ème fusée Proton s'élance de la steppe du Kazakhstan. Elle doit placer sur orbite 09 heures plus tard ses deux passagers, les satellites Telkom 3 et Ekspress MD-2. Pour finaliser la mission, la fusée est équipée de l'étage supérieur Briz M. Il doit s'allumer à 4 reprises permettant de rejoindre directement l'orbite géostationnaire. Mais lors de la troisième phase d'allumage, un incident est apparu. Les premières informations indiquent une panne du moteur après 7 secondes de fonctionnement au lieu des 1085 prévues. L'étage, sur lequel sont montés les deux satellites, est resté coincé sur une orbite de 250 x 5000 km avec une inclinaison de 50°. Les satellites sont irrécupérables. Cette nouvelle déconvenue, une de plus pour cet étage, cloue au sol les fusées Proton. Une commission d'enquête va être chargée d'élucider les causes de cet accident et, espérons-le, prendre les mesures nécessaires pour résoudre les problèmes récurrents de Briz M.

A bord de la fusée se trouvaient les satellites Telkom 3 et Express MD-2. Le premier a été construit par ISS Reshetnev en partenariat avec Alcatel pour le compte des postes et télécommunications indonésiennes. Il utilisait une plate-forme Ekspress-1000N équipée de 32 répéteurs en bande Ku et 10 en bande C lui conférant une masse au décollage de 1 600 kg. Il devait assurer des services de communications sur le territoire indonésien pendant au moins 15 ans. Le second est également le fruit d'un partenariat. La plate-forme Yakhta est fournie par Khrunichev tandis que la charge utile composée de 8 répéteurs en bande C et 1 en bande L provient de Thales Alenia. Le satellite pesait 1 140 kg au décollage et devait servir les communications sur le territoire russe pendant 10 ans.

Sur le même sujet