Astrosat, un télescope multifonctions

28-09-2015 Philippe VOLVERT

Une fusée indienne PSLV-XL a placé sur orbite l'observatoire spatial Astrosat ainsi que six microsatellites. Le vol C30 a pris son départ depuis le centre spatial de Sriharikota ce lundi à 04 heures 30 TU. Vingt-deux minutes plus tard, les charges utiles étaient déployées sur une orbite de 651 x 644 km sur une inclinaison de 6°.

Astrosat est le premier télescope que l'Inde expédie dans l'espace. Equipé de cinq instruments, il observera l'Univers dans le domaine spectral visible, l'ultraviolet et le rayonnement X. Il a cinq ans pour comprendre les processus de haute énergie dans le système stellaire binaire contenant des étoiles à neutrons, estimer le champ magnétique de ces dernières, étudier les régions où naissent les étoiles, détecter de nouvelles sources de rayonnement X dans le cosmos et réaliser une observation du champ profond de l'Univers. Il a été conçu par l'agence spatiale indienne dans les ateliers de Bangalore. Au décollage, il pesait 1 513 kg.

Après l'injection d'Astrosat, ça été au tour des six passagers secondaires. LAPAN A2 (76 kg) est un Cubesat d'origine indonésienne. Il devrait fournir un service de surveillance océanique basé sur l'AIS (Automatic Identification System) qui aidera à identifier les navires. Il transporte également un équipement de communications pour les radios-amateurs ainsi qu'un système dédié à l'observation de la Terre. ExactView 9 est un microsatellite de 14 kg construit par l'University of Toronto Institute for Aerospace Studies. Il transporte également un équipement AIS et servira pour les communications avec les navires. Les quatre derniers passagers font partie d'une vaste constellation développée par Spire Global. Ils sont équipés des charges utiles STRATOS (charge utile d'occultation de radio GPS) et SENSE (charge utile AIS) leur conférant une masse de 4 kg.

Sur le même sujet