Ariane lance deux satellites pour la télévision directe

21-06-2019 Philippe VOLVERT

La 248ème Ariane a été lancée avec succès depuis le Centre Spatial Guyanais de Kourou. La fusée européenne a décollé à 21 heures 43 TU avec deux nouveaux satellites pour la télévision directe. Ils ont rejoint leur orbite de transfert géostationnaire au bout de 34 minutes de vol. Après les vérifications d'usage, les satellites seront positionnés sur leur orbite de travail respective pour commencer leur mission.

T-16 d'AT&T

T-16 est le 11ème satellite mis sur orbite par Arianespace pour le compte de l'opérateur AT&T. Doté d'une propulsion hybride, le satellite sera exploité à partir de cinq positions orbitales différentes (de 99° Ouest à 119° Ouest) de façon à pouvoir fournir des services de télédiffusion directe de grande puissance sur un vaste territoire qui comprend les Etats-Unis, l'Alaska, Hawaï, Porto Rico et les Iles Vierges.

L'engin de 6 330 kg au décollage a été construit par Airbus Defense and Space à Toulouse. Son architecture repose sur une plate-forme Eurostar 3000 LX Hybrid. Sa charge utile est constituée de répéteurs fonctionnant en bande Ku et Ka. Sa durée de vie est estimée à 15 ans minimum.

Eutelsat 7C d'Eutelsat

Passager inférieur dans la coiffe d'Ariane, Eutelsat 7C était le second satellite déployé par la fusée européenne. Il est le 33ème satellite lancé par Arianespace pour le compte de l'opérateur Eutelsat.

Eutelsat 7C a été commandé en mars 2016 à Maxar Technologies. Ce satellite de 3 400 kg utilise une plate-forme SSL-1300 tout électrique. Avec ses 49 répéteurs en bande Ku, le satellite couvrira les régions de l'Afrique, de l'Europe, du Moyen-Orient et de la Turquie en service de télévision directe et de services vidéo.

Eutelsat 7C sera copositionné aux côtés des satellites Eutelsat 7A et 7B à 7° Est. Cette position stratégique pour Eutelsat constitue un pôle majeur de télédiffusion directe pour l'Afrique subsaharienne. Avec ce nouveau satellite à haut débit et forte puissance, la compagnie européenne va augmenter considérablement sa capacité en permettant la diffusion de plusieurs centaines de nouvelles chaînes numériques. L'enjeu est de taille puisque la région offre un taux de croissance important dans le marché télévisuel.

Sources

Sur le même sujet