Ariane en mission pour l'astronomie

14-05-2009 Philippe VOLVERT

Le 188ème lancement de la fusée Ariane, modèle 5-ECA, a lancé ce jeudi les missions astronomiques Herschel et Planck pour le compte de l'agence spatiale européenne. Le décollage a eu lieu depuis le pas de tir ELA 3 du Centre Spatial Guyanais de Kourou à 13 heures 12 TU. Après 24 minutes et 29 secondes de vol, la phase propulsée se terminait amorçant la phase satellisation. Herschel a été le premier satellite largué (H0 + 25 min 58 sec) suivi par Planck (H0 + 28 min 29 sec). Ils ont tous les deux été placés sur une orbite elliptique passant de 270 km au périgée à 1 193 622 km à l'apogée. Cette orbite particulièrement allongée leur permettra, dans les mois qui viennent, de rejoindre leur orbite définitive au point Lagrange L2, à 1,5 millions de km de la Terre.

Herschel est un télescope de 3 402 kg travaillant dans le domaine de l'infrarouge submillimétrique. Il devra aider les astronomes de mieux comprendre la formation et l'évolution des galaxies, mais aussi la naissance des étoiles et leur relation avec le milieu interstellaire des galaxies.

Planck, 1 921 kg au décollage, est également un télescope mais celui-ci travaille dans le domaine destiné à étudier des origines de l'Univers par l'observation du Rayonnement Cosmique Fossile pendant au moins 21 mois.

Ce lancement était le 44ème d'une Ariane 5 et le 19ème de la version ECA et le 30ème succès d'affilée depuis l'échec de décembre 2002. Le prochain vol est prévu dans un mois. Une Ariane ECA placera sur orbite le satellite de télécommunications Terrastar 1, le plus gros de sa catégorie avec 6 700 kg au décollage.

Sources

Sur le même sujet