Ariane commence l'année 2020 en beauté

16-01-2020 Philippe VOLVERT

Le premier lancement de l'année 2020 réalisé par Arianespace a permis de placer sur orbite deux nouveaux satellites de télécommunications pour le compte de fidèles clients.

Ils ont rejoints leur orbite respective après le lancement réussi de la 251ème Ariane. La fusée européenne a décollé à 21 heures 05 TU du Centre Spatial Guyanais, inaugurant l'une des années les plus chargées pour l'opérateur européen.

Pour sa 107ème mission, la performance demandée à Ariane 5ECA était de 7,89 tonnes, réparties entre les satellites Eutelsat Konnect et GSat 30. C'est la charge utile la plus légère emportée par cette version du lanceur européen en configuration « lancement double » depuis août 2010.

Eutelsat Konnect est un satellite de télécommunications commandé par la compagnie Eutelsat à Thales Alenia Space en octobre 2015. Il est le premier satellite lancé à bénéficier de la nouvelle de plate-forme Spacebus NEO avec propulsion 100 % électrique. Il est équipé de 65 répéteurs en bande Ka à haut débit qui seront en mesure de proposer d'ici l'automne prochain des services d'accès à Internet à un débit maximal de 100Mbit/sec dans 40 pays sur le continent africain et dans 15 pays d'Europe.

GSat 30 est le 23ème satellite indien lancé par Arianespace depuis 1981. Il a été conçu et fabriqué par l'agence spatiale indienne ISRO. Son architecture repose sur une plate-forme I-3K équipée de répéteurs en bandes C et Ku qui seront utilisés pour fournir des services de télévision, de télécommunication et de diffusion de grande qualité sur tout le territoire indien. Il sera positionné par 83° Est pour remplacer Insat 4A, désactivé en octobre 2019.

Une année chargée pour Arianespace

Arianespace, qui fête ses 40 ans cette année, vise un nombre record de lancements pour 2020. La société européenne compte effectuer 22 lancements qui permettront de placer sur orbite plus de 300 satellites dans l'espace.

Lors de la présentation de ses voeux à la presse, le leader du marché des services de transport spatiaux commerciaux a dévoilé ses ambitions pour l'année qui commence. Ainsi, Arianespace prévoit 14 lancements depuis la Guyane et 8 depuis les cosmodromes de Baïkonour et Vostochny. La majorité d'entre eux seront effectués par la fusée russe Soyuz pour le déploiement de la constellation OneWeb. Ariane 5, dont la carrière toute à sa fin, devrait prendre son envol à cinq reprises pour placer sur orbite dix satellites de télécommunications et le remorqueur MEV-2. Deux mille vingt devrait marquer le retour en vol de VEGA après son échec de juillet 2019. A cette occasion, le plus petit de lanceurs européens inaugurera les missions SSMS (Small Spacecraft Mission Service) dédiées au lancement multiple de microsatellites pesant entre 1 et 150 kg.

Mais les deux grands rendez-vous à ne pas manquer seront pour le vol inaugural d'Ariane 6 et de VEGA C prévus dans le courant du second semestre 2020.

Sources

Sur le même sujet