Ariane 5 sur la bonne orbite

29-09-2012 Philippe VOLVERT

Pour son 5ème lancement de l'année, Ariane 5 n'a pas failli à sa réputation en plaçant correctement sur orbite deux nouveaux satellites. La fusée européenne a décollé très exactement à 21 heures 18 TU du pas de tir ELA 3 en Guyane Française. Les spectateurs qui s'étaient déplacés sur les plages de Kourou ont pu suivre l'envol jusqu'à la séparation de la coiffe intervenue trois minutes plus tard. Le vol propulsé, ponctué d'allumages et séparations d'étages, s'est déroulé sans le moindre accroc. Une demi-heure après le départ de la forêt guyanaise, elle injectait ses deux passagers sur une orbite très précise. Depuis le début de l'année, il y a eu 6 lancements à Kourou dont le vol inaugural de la petite dernière VEGA. La fin d'année promet d'être encore plus chargée avec 2 lancements Ariane et 2 Soyuz, ce qui porte à 10 missions en 12 mois, une performance qui n'avait plus été atteinte depuis la mise à la retraite d'Ariane 4 il y a presque 10 ans aujourd'hui.

Astra 2F est le premier satellite libéré par Ariane. Il a été construit par EADS Astrium pour le compte de l'opérateur luxembourgeois SES. Au décollage, il pesait 6 tonnes. Il utilise une plate-forme Eurostar 3000 équipée de répéteurs fonctionnant en bande Ku et Ka afin d'assurer des services de télévision directe depuis sa position par 28,2° Est permettant de couvrir l'Europe, le Moyen-Orient et l'Afrique pendant au moins 15 ans.

GSat 10 a été construit par l'agence spatiale indienne ISRO pour son propre compte. Il utilise une plate-forme I-3K équipée de 18 répéteurs en bande C, 12 répéteurs en bande Ku et une charge utile d'aide à la navigation GAGAN lui conférant une masse au décollage de 3,4 tonnes. Il devrait prochainement rejoindre sa position par 83° Est d'où il pourra couvrir le sous-continent indien en services de télécommunications pendant minimum 15 ans.

Sur le même sujet