Ariane 243 attendra l'été pour décoller

26-04-2018 Philippe VOLVERT

Le vol 243 de la fusée européenne Ariane vient d'être reporté à la demande d'un client. Le satellite indien GSat 11 qui devait embarquer en compagnie d'Azerspace 2/Intelsat 38 doit retourner au centre de l'ISAC à Bangalore pour des vérifications supplémentaires.

Arianespace annonce dans un communiqué que le vol 244, chargé de quatre satellites de la constellation Galileo, reste prévu pour juillet 2018 et que « le lancement du satellite Azerspace 2/Intelsat 38 pour Azercosmos et Instelsat est reprogrammé à l'été 2018, après VA244 » avec un remplaçant à GSat 11.

La dernière fois qu'Arianespace s'est retrouvée confrontée à cette situation remonte à l'été 2016 lorsque le satellite DNS 1/Superbird 8 avait déclaré forfait après avoir été détérioré dans son container. La société européenne avait permuté les vols 231 et 232, le temps de trouver un compagnon à GSat 18 pour remplacer le satellite japonais.

Que s'est-il passé avec le satellite indien ?

La défection de GSat 11 est à mettre en lien avec la panne survenue sur GSat 6A après son lancement le 29 mars dernier. Lors de la seconde manoeuvre pour le mettre à poste sur son orbite, le contact a été rompu avec l'engin. Malgré les nombreuses tentatives pour renouer les communications, GSat 6A reste désespérément muet.

L'agence spatiale indienne ISRO souhaite procéder à des vérifications complémentaires pour s'assurer que GSat 11 ne subira pas le même sort. L'architecture du satellite repose sur une plate-forme I-6K qui présente des similitudes avec l'I-2K utilisée pour construire GSat 6A.

Le report sine die du lancement de GSat 11 ne devrait pas compromettre le programme des activités 2018 d'Arianespace.

Sources

Sur le même sujet