Activités intenses dans l'espace

20-05-2011 Philippe VOLVERT

Alors que les astronautes de la navette Endeavour Drew Feustel et Greg Chamitoff effectuait la première des quatre EVAs au programme de la mission STS-134, c'était l'effervescence à Baïkonour et à Kourou à quelques heures du lancement des fusées Proton et Ariane. La première s'est élancée à 19 heures 15 TU du pas de tir 200/39 avec à son bord le satellite de télécommunications Telstar 14R. Il sera placé sur une orbite de transfert géostationnaire quelques neuf heures après le décollage. La seconde a décollé à 20 heures 38 du pas de tir ELA 3 avec deux satellites à son bord. Après une demi-heure de vol exemplaire, la fusée européenne injectait ses deux passagers, les satellites G-Sat 8 et ST-2 sur une orbite de transfert géostationnaire.

G-Sat 8 est un satellite indien construit par l'agence spatiale indienne ISRO. Au décollage, il pesait 3 100 kg. Il utilise une plate-forme I-3K équipée de 24 répéteurs en bande Ku. Pendant au moins 12 ans, il servira les télécommunications et radio navigation pour tout le sous-continent indien depuis sa position par 55° Est.

ST-2 est un satellite appartenant à Satellite Ventures Pte Ltd, jointventure entre Singapour et Taïwan. Il a été construit par le japonais MELCO (Mitsubishi Electric Corporation). Il utilise une plate-forme DS 2000 équipées de répéteurs en bande Ku et C. Au décollage, il pesait 5 090 kg. Il rejoindra prochainement sa position par 88° Est d'où il assurera des services de télécommunications pour l'Asie et le Moyen-Orient pendant au moins 15 ans.

Sources

Sur le même sujet