VEGA lance un satellite marocain

08-11-2017 Philippe VOLVERT

Nouveau succès la nuit dernière à Kourou avec la mise sur orbite du satellite marocain Mohammed VI A. VEGA, le plus petit des lanceurs de la gamme proposée par Arianespace, a pris son envol à 01 heures 41 TU du Centre Spatial Guyanais.

La onzième mission de la fusée européenne, la troisième pour l'année 2017, s'est déroulée à la perfection jusqu'à la satellisation. D'une masse de 1 100 kg, Mohammed VI A a été séparé sur une orbite quasi polaire à 630 km d'altitude, cinquante-cinq minutes après le décollage.

Le vol VV11 nécessitait trois allumages de l'étage supérieur AVUM (Attitude and Vernier Upper Module) : deux pour la séparation du satellite, et un dernier pour la désorbitation de l'étage pour éviter qu'il ne devienne un débris spatial.

Référencé par la désignation MN35-13, le satellite a été baptisé Mohammed VI peu de temps avant son lancement. Le satellite a été réalisé conjointement par Airbus Defence and Space (en tant que co-maître d'oeuvre) et Thales Alenia Space (en tant que mandataire). Le premier a fourni la plate-forme AstroSat-1000 et le second a conçu la charge utile comportant l'instrument optique mais également du sous-système de transmission image ainsi que le segment sol de traitement et production des images. Technologiquement, le satellite est très proche du français Pleïades.

Mohammed VI A est un satellite pour l'observation de la Terre. Il servira pour la cartographie, l'aménagement du territoire et au suivi des activités agricoles. Il trouvera également son utilité dans la gestion des catastrophes naturelles et dans la surveillance des évolutions environnementales et de la désertification ainsi qu'à la surveillance des frontières et du littoral. Sa durée de vie est de 5 ans.

Sur le même sujet